Tuto Comment Faire Pour Le Bac De Vie Et D Amour

Conclusion de nietzsche Prendre soin de matériaux

Les adversaires de la méthode du compte des dépenses variables prouvent que sans frais constants la production ne pourra pas fonctionner, c'est pourquoi à l'estimation des stocks doit participer et la constante des dépenses industrielles. Ainsi, les variables, et les frais constants doivent être examinées comme.

Le système donné ne crée pas aucunes conditions pour la révélation précise des facteurs principaux de la production et non l'attention des directeurs à ses principaux manques. Les directeurs non peuvent examiner tous les détails industriels et comprendre les rapports des chiffres séparés;

Dans le compte comptable administratif un d'alternatif à l'approche traditionnelle nationale vers est l'approche, quand selon les porteurs des dépenses se planifie et on prend en considération le prix de revient incomplet limité. Ce prix de revient peut comprendre seulement les lignes droites, les dépenses. Elle peut être calculée à la base seulement les dépenses industrielles, i.e. les dépenses directement liées à la production (les travaux,, même s'eux indirect. Dans chaque cas la plénitude de l'insertion des dépenses au prix de revient différent. Cependant à cette approche c'est total que certains aspects des frais se rapportant à la production et la réalisation de la production, ne font pas partie du calcul, et sont remboursés par le total de la recette. Dans cela comprend l'essence du système du compte du prix de revient incomplet.

Le calcul normatif est utilisé pour la définition du prix de revient réel de la production, l'estimation du mariage dans la production et les montants de la production inachevée. Tous les changements des normes agissant se reflètent au cours du mois dans les calculs normatifs. Les normes peuvent changer (en général, baisser) dans la mesure de la mise en valeur de la production et l'amélioration de l'utilisation matériel et les ressources en main-d'oeuvre.

Demandent la mise au point sérieuse et les bases normatives appliquées par les entreprises. Comme montre le praticien, les bases appliquées se trouvent incomplètes non seulement pour l'estimation de la qualité du travail des subdivisions auxiliaires, mais aussi pour les ateliers principaux de l'entreprise les bases Normatives pour les subdivisions de transport, énergétiques, remontno-de construction et expérimentales manque le plus souvent du tout.

Plus haut il s'agissait de l'organisation du compte complet. Le compte incomplet des dépenses normatives est moins exact et moins par la méthode à haute intensité de travail. À cette variante du compte sous le rationnement se trouvent seulement les dépenses directes et le calcul normatif est fait seulement selon eux.

La conduite pendant le mois du compte des changements des normes agissant pour la correction du prix de revient normatif, la définition de l'influence de ces changements sur le prix de revient de la production et l'efficacité des actions, les changements qui ont servi par la raison des normes.

Les dépenses de métier (le salaire de l'appareil de commande des ateliers, l'amortissement et les dépenses pour l'entretien courant des bâtiments, les constructions et le matériel de la destination de métier; les dépenses pour les expériences, les études, la rationalisation et la génie inventeur du caractère de métier; les dépenses pour les actions selon l'hygiène du travail et d'autres dépenses des ateliers liées à la gestion et le service des productions;

Le compte indépendant est la définition du taux de la distribution des dépenses indirectes. Comme s'enregistrait déjà, la base la plus répandue pour leur distribution entre les produits séparés sont les dépenses pour le salaire principal des ouvriers industriels. Si à l'entreprise quelques ateliers et eux sont identiques approximativement pour tous les produits produits, on peut éviter les calculs complexes selon la distribution des frais hors exploitation selon les ateliers, s'étant servi d'un taux total (unifié) des dépenses indirectes. Si la structure de l'entreprise est plus complexe lui se sert des taux de métier de la distribution des frais hors exploitation, il faut différencier le prix de revient standard aussi selon les ateliers.